VOTEZ POUR LE BAL



Référencement


AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion




Partagez | 
Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Sam 5 Mar - 14:50
(le bal dont je parle correspond au RP que je fais avec Akhara actuellement)


 
Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?


 
Milo regardait par la fenêtre, accoudé à celle-ci.
Le temps était au beau fixe depuis dès jours et lui restait là, dans sa chambre, comme un idiot. Il avait réellement envie de se donner des coups de pieds aux fesses parfois.

Il avait boudé les trois bals qui avaient eu lieu dernièrement, et avait vaguement participé à celui de la veille.
Rien que d'imaginé tous les petits potins qu'il avait loupé le rendait malade, mais en même temps rien que d'imaginer toutes les discussions qu'il avait évité cela lui faisait plaisir.

Les petits mystères, les secrets, les histoires, les ouïes dires, les murmures, il adorait ça. Il aimait savoir et utiliser ses connaissances pour obtenir se qu'il voulait. Il n'allait pas mentir et dire qu'il détestait la vie pleine d'intrigue qu'il avait actuellement, loin de là.
Non, mais en même temps c'était difficile de parler avec qui que se soit en sachant que cette personne cherchait uniquement à vous faire tomber.

Fatiguant.

Au moins avec Zénon il savait pouvoir parler de tout. Celui-ci l'écoutait et ne jugeait pas. De toute façon cet imbécile heureux vivait sur une autre planète... oui une planète bien loin appelé Bouffon, à cause de lui...

Milo soupira une nouvelle fois en s’affaissant un peu plus sur l'appuie de fenêtre. Avant de se relever soudainement avec un froncement de sourcil.

-Ce n'est pas le moment de râler, ou de se morfondre ! Grogna-t-il en passant rapidement une veste en coton sur son t-shirt.

Pour être sûr de ne pas perdre son élan, Milo sortit rapidement de la chambre qu'il partageait avec un autre homme. Il dévala les marches, ignora les regards fatigués des personnes qui comataient encore suite à l'alcool ingurgité dans la nuit, et sortit profiter du soleil.
Pendant un court instant il se demanda où son compagnon de chambre pouvait bien être, après tout il ne l'avait jamais vu, il savait juste que c'était un homme.
Puis il balaya cette histoire de sa tête.
Aujourd'hui il n'avait pas envie de penser à ça !

Et petit à petit, ses pas le menèrent aux jardins qui entouraient le château.


 
- Adrenalean 2016 pour Epicode
 



_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 14:55, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Sam 5 Mar - 16:25


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Ce jour-là, Keylan avait passé la matinée à fixer le plafond, allongé sur son lit. Non pas qu'il avait la flemme de faire autre chose, ou qu'il était fatigué. Juste que son esprit était occupé par des pensées qui ne lui permettait pas de faire quoi que ce soit d'autre. En fait, il pensait à sa mère. Sa très chère mère. Son arrivée ici chamboulait tout, et désormais, ses souvenirs le hantaient. Il revoyait son visage tout sourire, et ressentait la lourde pression de sa perte. Elle n'avait jamais été si belle que ce jour-là. Le jour de sa mort. Quelle ironie ! Mais de ce genre d'ironie, il ne pourrait plus en rire. Jamais.

Lorsqu'il sortit enfin de ses pensées, il devait être aux alentours de onze heure. Alors Keylan se décida à sortir de son coma psychologique. Il s'extirpa de ses draps, et, s'habillant rapidement d'un jean et d'une chemise, sortit de sa chambre. Il se retrouva dans le couloir de l'auberge, dévala les escaliers, et, alors qu'il s'avançait dans la salle à manger, s'efforça de ne pas faire attention aux regards qui se tournaient vers lui. Il sortit et soupira. Il ne s'y ferait jamais.

Les écouteurs dans les oreilles, alors que le soleil l'éblouissait, il se mit à marcher un peu à l'aveuglette. Il se dirigea vers le château, se ressassant les dires de ses parents tout au long de son enfance. Finalement, le hasard le mena seul jusqu'aux jardins du château. Et, s'aventurant entre les haies, Keylan finit par enlever ses écouteurs pour contempler le silence. Il écoutait le vide, et cela lui fit du bien.
Tournant à gauche, puis à droite, puis à gauche ... Au hasard, il finit par trouver une zone un peu plus agréable que les autres, et s'y assit, sous le seul arbre qui voulait bien lui apporter un peu d'ombre. Un arbre au milieu d'un truc qui ressemblait fort à un labyrinthe. Ou un labyrinthe au milieu des jardins d'un châteaux. Et voilà. Keylan ne s'étonnait plus de rien.

Alors, quand un jeune garçon apparut au coin d'une haie, il ne s'étonna pas non plus. Evidemment, il ne pourrait plus jamais être tranquille, et ce jusqu'à la fin de ses jours. Alors, faisant mine de ne pas l'avoir vu, il enfonça un peut plus sa tête dans ses épaules.



_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face


Dernière édition par Keylan R. Hodgkin le Dim 6 Mar - 7:49, édité 2 fois
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Sam 5 Mar - 18:25
(Ton tableau pour répondre m'a fait hésiter en me demandant pourquoi y'avait un tableau XD)



 
Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?


 

Milo avait laissé ses pas le conduire, regardant à droite, puis à gauche sans faire attention à où il allait précisément. Il croisa donc de beaux arbres, de superbes fleurs, des arbustes, des bancs, deux trois personnes avant de retrouver réellement seul avec la nature.

Parfois, il s'arrêtait pour regarder un papillon passer devant lui, ou alors pour chercher l'oiseau qui chantait si bien dans un arbre.
Puis, il repartait comme si de rien n'était, le visage presque détendu.

Et il s'enfonça toujours plus loin dans les allées, toujours plus loin dans les jardins, sans même se rendre compte qu'il ne croisait plus personne et que les haies autour de lui s'étiraient dorénavant à perte de vue.
Ce ne fut que de longues minutes plus tard qu'il s'étonna de n'avoir croisé personne, ou du vent plus rare. Un coup d'oeil autour de lui le renseigna: il était entouré de haies.

-Sérieusement ? Chuchota-t-il en tournant sur lui-même pour remarquer qu'effectivement il ne pouvait qu'aller tout droit ou revenir sur ses pas.

Il fronça les sourcils, regarda encore une fois derrière lui, ou était-ce devant ? En fait il ne savait plus trop par où il venait à présent. Il ne pouvait même pas regarder par dessus une haie car celles-ci étaient trop haute malgré sa taille.

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur Milo finit par avancer devant lui en haussant les épaules. Et il marcha, marcha, marcha, longtemps, tombant sur des croisements (sans panneau !), prenant une direction au hasard. Il ne savait pas vraiment où il allait, mais cela ne l'inquiétait pas encore pour l'instant.
Il était plus étonné du fait qu'il y ait un labyrinthe dans les jardins du château, qu'en colère.
Franchement, qui pouvait avoir une idée aussi saugrenue ?

Louis XXI était réellement farfelu !

Tout à ses réflexions, Milo continua de marcher et finit par apercevoir au loin une silhouette. Il hésita, mais continua tout droit au lieu de marcher vers l'homme.
Il aurait dû ne jamais plus croiser cet individu, mais voila qu'il se retrouva devant lui après plusieurs longues minutes.

Milo s'arrêta une nouvelle fois, regarda autour de lui un peu étonné, persuadé de ne pas avoir tourné, mais peut-être que les allées étaient légèrement courbées, de quoi le désorienter.

-Excuses-moi, mais la sortie est loin ? Finit-il par demander à l'inconnu assis sous un arbre.


 
- Adrenalean 2016 pour Epicode
 

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 14:57, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 8:07


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



En fait, le jeune homme qui approchait était plus grand qu'il ne l'avait prévu. Lorsqu'il arriva près de lui, Keylan osa enfin sortir la tête de ses épaules pour le contempler, aussi bien qu'il le put vu sa position assise. Il était grand, fin mais sans doute assez baraqué tout de même, brun, avec de grands yeux bleus cerclés de gris qui rendait son regard perçant, comme celui d'un aigle.
Bon, il n'avait ni l'air agressif, ni l'air mou du genou, ni même agaçant sur les bords. L'australien décida par conséquence de ne pas lui faire trop la tronche. En fait, l'inconnu semblait des plus troublés. Il regardait à droite à gauche, comme complètement perdu. Sans doute l'était-il. M'enfin, normal qu'on se perde dans un labyrinthe, c'est le but même de la chose ! Enfin bref. Il marcha un peu à droite à gauche, hésitant, et finit par se présenter devant Keylan, dans une attitude un peu bizarre.
-Excusez-moi, mais la sortie est loin ?
Keylan faillit éclater de rire. Tout d'abord parce que l'homme était vraiment perdu, et qu'il avait l'air de s'en inquiéter, mais aussi parce que lui, en bon australien de service, c'est-à-dire inutile par nature, n'avait foutrement aucune idée de comment on sort de ce machin.
Un instant, il eut une pensée pour ses parents, qui eux se seraient affolés comme des idiots et mis à courir dans tous les sens. Si seulement ils avaient pu être là pour lui permettre de rire un peu ...

Un grand sourire fendit donc les lèvres de Keylan qui se remit debout sans attendre. Il épousseta tranquillement sa chemise et son pantalon, la mine sereine. Il savait très bien être un bon acteur. Et, sans un mot, il se mit à avancer dans une direction aléatoire, dans l'espoir de perdre un peu plus l'homme (ou peut-être de trouver la sortie par pur hasard).
Cela n'avait vraiment rien de méchant, ni d'hostile envers l'inconnu. Juste, Keylan en arrivait à ressentir au plus profond de lui un sentiment de solitude (est-ce vraiment possible ?). Depuis qu'il était arrivé, personne n'était venu lu adresser la parole. Cela, il ne s'en plaignait pas. Mais c'était la compagnie silencieuse d'un ami ou quelque chose qui y ressemblait qui lui manquait. Juste pouvoir se taire sans gêne. Sans que cela ne dérange l'autre, justement. Bon, Keylan ne cherchait pas en cet inconnu un ami. Juste un peu de compagnie, le temps d'un tour de labyrinthe.



_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 14:42


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?



Milo s'étonna à peine que l'autre ne lui réponde pas réellement. Après tout il s'en fichait un peu, tant qu'au final il sortait de ce labyrinthe l'inconnu pouvait rester aussi muet qu'il le voulait, et même garder cet air pas convaincu.

Au moins, l'homme se leva, permettant à Milo de le détailler un peu plus. C'était un bel homme, yeux vert ou marron, cheveux quelques peu ébouriffé, une belle stature.
*Mais certainement pas au niveau de Zénon...l'amour rend aveugle n'est-ce pas ?*
Le visage de Milo s'obscurcit un bref instant à cette pensée avant qu'il ne repousse celle-ci plus loin pour se préoccuper de l'instant présent.

Il se mit à suivre l'inconnu.
Au début il resta derrière, et il se fit même la réflexion que l'autre avec une belle démarche, avant de se secouer pour se mettre au même niveau que l'individu.
*Un peu de concentration !*

Pourtant, bien vite Milo se rendit compte que l'autre ne connaissait pas plus que lui le chemin du retour. Il faut dire que les deux cul de sac, les trois retours au même embranchement en quelques minutes, et le vague sourire sur les lèvres de l'individu n'étaient pas étranger à cette constatation.
Milo aurait put péter un plomb, insulter l'autre, ou plein d'autre chose avant de repartir de son côté, mais au final c'était plutôt amusant de se retrouver perdu au milieu de nul part.

Leur arrivée près d'un petit étang où les grenouilles se donnaient à coeur joie pour croasser l'acheva.
Milo finit éclater de rire intérieurement alors qu'extérieurement on pouvait le voir vaguement secouer la tête:

-Je n'y crois pas, Louis XXI a carrément mis un étang ici ? C'est vraiment le type le plus étrange au monde. Chuchota-t-il.


- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 14:59, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 15:31


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



L'étranger ne posa pas non plus de question. Tant mieux. Keylan avait le don d'accepter tous les silences, et de les trouver tous aussi gracieux ... Dommage que certains ne sachent pas en faire autant. Il prit la première allée qui se présenta, au hasard, et la suivit d'un pas modéré. L'australien ne se retourna même pas pour vérifier que l'autre était là : il entendait suffisamment ses pas pour être certain que, sans doute en se posant des questions, l'autre suivait.
L'étranger marcha tout d'abord derrière Keylan, puis finit par le rattraper à grands pas pour se mettre à sa hauteur. Du coin de l'oeil, Keylan ne pouvait s'empêcher de le surveiller. Il n'avait vraiment pas confiance en ce genre de type. Ou même plutôt à tous les types qui avaient accepté de jouer le jeu. Vivre à ses frais et aux dépends d'un fou, imbécile, cupide et complètement sénile vieillard.

Finalement, Keylan se retrouva dans une impasse. Il fronça légèrement les sourcils, et fit promptement demi-tour pour se trouver une nouvelle voie au milieu des grandes haies. Son regard se porta sur celles-ci, qu'il étudia un instant en marchant. Vraiment, il n'y avait rien pour grimper. Et elles étaient trop hautes, vraiment trop hautes. Deux mètres cinquante au minimum. Il grogna intérieurement après cette buse de roi. Sérieusement, il s'était bien embêté pour pas grand chose. Mais ils étaient bien coincés dans son labyrinthe à la noix. Enfin, coincés étaient un bien grand mot. Un instant, il s'imagina sortir la nuit pour venir, armé d'une tronçonneuse, décapiter toutes les haies. Quelle tête ferait l'autre abruti, alors ? Débile de mes deux ...

Enfin bref, au bout de deux culs de sacs, les deux hommes atterrirent, toujours dans le silence, dans ce que Keylan identifia tout de suite comme le parfait centre du labyrinthe. Ils venaient de déboucher dans une espèce de mini clairière, ronde et entourée d'une haie circulaire, aménagée d'un étang à grenouilles, où étaient connectées plusieurs chemins. Enfin, rien de bien arrangeants pour eux. Mais Keylan commençait à en avoir marre de marcher. Il s'approcha donc de l'étang une seconde, s'accroupit pour observer une grenouille qui s'enfuit aussitôt et soupira. Pas une ombre, rien. Juste du soleil et des haies. Foutu labyrinthe. Foutu château. Foutu ville. Foutu pays. Et, par dessus tout, foutu c******d de roi.

Keylan jeta donc un regard circulaire autour de lui, et son regard finit par tomber sur l'illustre inconnu des plus inutiles jusqu'alors. Bon, au moins il faisait pas trop de bruit, à part un chuchotement presque plaintif en vue de l'étang. Mais qu'importe. Il faisait une tête à la fois ... gênée, contente, perturbé et amusé. Un mélange bien étrange d'émotion, toutefois.

Bon. Il était l'heure de prendre une pause. Au milieu de ce labyrinthe, il faisait une chaleur étouffante. En fait, les haies coupaient le vent, laissant la chaleur stagnait dans les allées si bien que même si, au dehors, il ne faisait pas si chaud, ici la température était agréable, voir trop chaude pour Keylan. Soupirant, il s'allongea sur le dos, au milieu du cercle formé par la clairière. Mais il commençait vraiment à avoir chaud, alors, se redressant, il enleva sa chemise, espérant que l'autre abruti ne sois pas doublé d'un pervers lubrique. Il se recoucha donc, et, après lui avoir jeté un dernier regard qui signifiait clairement Bah quoi ducon, il ferma les yeux tranquillement.


_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 16:03


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?


Milo allait prendre une allée au pif, pas spécialement émerveillé des talents de l'inconnu pour trouver la sortie, quand le type se laissa tomber au sol. Il haussa un sourcil quand l'autre se releva, retira sa chemise pour retourner se coucher tranquillement.

Il y avait vraiment des personnes étranges en se monde et les bals du Roi en ramenaient une quantité ahurissante... L'inconnu en était un parfait exemple. Bon, il commençait à faire chaud, mais sans plus, pas de quoi enlever sa chemise...enfin c'était son avis personnel.
Milo laissa à peine ses yeux glisser sur le torse de l'homme, pas que celui-ci était moche au contraire il était très beau, mais il n'avait franchement pas le coeur à ça. Il leva plutôt la tête vers le ciel, pas pour prier ou quoi que se soit, mais juste pour le plaisir de profiter du soleil sur son visage. S'ils étaient coincés ici autant profiter.

*Au moins ce labyrinthe farfelu est beau et non hideux. Encore heureux, le Roi aurait put être encore plus timbré et y ajouter des plantes carnivores.
Non, en fait il doit en avoir dans un coin bien sombre. Ce type est trop étrange pour ne pas avoir eu une idée aussi folle.*


Milo finit par détourner le regard du ciel pour se laisser lui aussi tomber au sol avec un soupir qui était à mi-chemin entre l'amusement et le plaisir. On pouvait dire qu'ici il ne s'ennuyait jamais, entre les bals, les personnes qui lui parlaient pour savoir son secret et les trucs étranges qu'il découvrait au détour d'une promenade...

-Ce type pourrait ouvrir soit un zoo, soit un parc d'attraction... Pensa Milo tout haut sans s'en rendre compte, les yeux fermés.

Il n'avait pas vraiment envie que l'autre parle, c'était reposant le silence, puis l'autre n'avait peut-être pas envie de bavasser.
L'homme s'allongea, les bras en croix, écoutant les chants des oiseaux avec un demi sourire. Puis il se releva tout aussi vite pour aller s'accroupir doucement près de l'étang. Son regard balaya les herbes, et soudain il se jeta sur une pauvre grenouille qui n'eut pas le temps de fuir.

Milo jeta un coup d'oeil rapide vers l'inconnu qui était toujours hostilement allongé un peu plus loin, et s'assit là où il se trouvait. Il entrouvrit les mains pour voir la grenouille un vague sourire aux lèvres.

-On fait moins la maligne hein ? Chuchota-t-il en grattouillant la tête du batracien qui ne demandait qu'à fuir.

Finalement il la relâcha avec un soupir avant de se laisser une nouvelle fois tomber sur le dos les bras en croix.


- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:00, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 16:28


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Finalement, au bout de quelques secondes d'hésitations, l'autre abruti avait fini par l'imiter, en se laissant tomber dans l'herbe, comme un abruti qu'il était. Bon. Et voilà comment se retrouver, à deux débiles couchés dans l'herbe au beau milieu d'un labyrinthe dont on ne sait même pas comment sortir.
Un instant, Keylan eut la merveilleuse idée de les imaginer dans l'hypothétique cas où plus jamais ils ne trouvaient la sortie. Le premier soir, l'autre débile pleurerait à chaudes larmes après sa mère qui lui manque et le froid qui le tétanise, en bonne lavette de service. Le second, Keylan commencerait à franchement être enquiquiné par l'autre emmerdeur. Au troisième, il serait même franchement en rogne contre lui. Peut-être bien qu'au bout d'une semaine, ce pauvre idiot finirait empalé sur une pique et rôti à la broche. Keylan garderait son crâne pour faire comme dans Robinson Crusoé, où le pauvre homme dessine un visage sur une noix de coco (ou un ballon, je ne sais plus) qui devient alors son meilleur ami. Il ferait sécher la viande de son rôti et mangerai les grenouilles. Il boirait l'eau de l'étang, et ... finirait par crever à son tour comme un débile.

L'australien ne put s'empêcher d'éclater de rire tout seul. Au bout du deuxième mois ici, il serait crevé, tout simplement. Et encore ...
Il finit par se calmer, et, le regard paisible, se tourna vers son ami, avec un très petit a puisqu'il ne connaissait jusque là rien de lui, pas même son prénom. Celui-ci, visiblement peu patient, s'était déjà redresser pour aller voir les grenouilles. Ou plutôt se ruer sur l'une d'elle et l'écraser sauvagement entre ses deux paumes, avant de pousser un rire machiavélique et se mettre à décimer toutes les autres et .... Non, en fait juste en attraper une et lui faire un gouzigouzi sur la tête comme un débile qu'il était. Pauvre grenouille, enserrée dans une paume si violente, si brutale, juste pour qu'on lui arrache la moitié de la peau de la tête avec une "grattouille", comme ils appellent cela. Encore un de ces citadins qui découvre la nature et ne peut s'empêcher de tout toucher et de tout blesser.
Long soupir.
Et l'autre se recouche.
Bon sang, pourvu qu'il se tienne tranquille ...

Soudain, un sourire diabolique traverse le visage de Keylan. Ah ouai, il veut aller voir les grenouilles, hein ? Silencieusement, le brun se remet sur ses pieds et, toujours torse nu, s'approche du cadavre, enfin du presque cadavre, de l'homme. Ni une ni deux, il l'attrape, l'attire contre lui comme on porte une princesse (avec le petit détail en plus qu'il le serre un peu plus fort pour ne pas qu'il gigote) et le soulève. Bon, il était aussi un peu plus lourd qu'une princesse le bougre. En une foulée, Keylan franchit la distance qui le sépare de la mare, et sans se poser de questions quant à sa profondeur ... L'y largue sans attendre. Rien qu'un plouf, un seul, promis. Juste pour aller voir les grenouilles d'un peu plus près.



_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 17:07


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?


Milo était entrain de s'endormir doucement sous la chaleur du soleil quand soudain il se sentit soulevé. Un hoquet de stupeur lui échappa alors qu'il ouvrait les yeux pour apercevoir son agresseur.
Agresseur qui n'était autre que l'inconnu.

C'était qu'il était costaud en plus le bougre !
Milo ne put se défendre que déjà il se retrouvait dans l'étang dans un plouf retentissant.

Choqué, il prit un petit moment à réagir, encore heureux qu'instinctivement il s'arrêta de respirer !

*Il est malade se type en fait !
Taré ! Imbécile ! Assassins ! Ah, non, je suis toujours en vie...
BARGE !
Je vais le tuer ! Le suicider ... non le tuer ! Cela fait mieux tout de même !
Il va voir se malade mental !
Quel con !
Et si ça avait été moins profond ?
Connard !*


Heureusement, l'étang n'était pas petit en profondeur, mais était plutôt comme un lac avec des endroits très profond, et Milo avait eu le plaisir de tomber là où il ne risquait rien.
Milo finit par refaire surface, son masque de confiance et d'impassibilité pour une fois en miette.
Son regard était assassin, son visage fermé. Pourtant, une personne attentive pouvait apercevoir une petite lueur d'amusement dans ses yeux.

Sans laisser le temps à l'autre de faire un pas Milo avança vite, attrapa la ceinture de sa proie et tira de toute ses forces pour faire basculer l'homme dans l'étang. Puis, toujours dans le même mouvement, il appuya sur les épaules du pauvre homme pour lui garder la tête sous l'eau un petit moment avant de le relâcher.
Enfin, il nagea pour regagner le bord et retrouver l'herbe sous ses pieds quand son regard rencontra la chemise abandonnée de l'inconnu.
Ni une, ni deux, celle-ci fut envoyer approximativement à l'endroit où devait se trouver son propriétaire, le tout avec un petit sourire vengeur de la part de Milo.

Le geste fit grimacer Milo sous le touché désagréable de ses vêtements mouillés sur sa peau. Aussi, sans gêne il retira le tout en gardant uniquement son boxer sur lui et il alla étaler ses vêtements au soleil.
Une fois cela fait il se passa une main dans ses cheveux trempés, peu sûr de ce qu'il avait envie de faire.

Mais il finit bien vite par retourner dans l'étang afin de s'assurer que l'autre se noie bien comme il faut. Maintenant qu'il était mouillé autant continuer, n'est-ce pas ?


- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:01, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 17:31


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Mon dieu, vous auriez vu sa tête ! Keylan explosa de rire immédiatement, d'un rire qui lui faisait vraiment du bien. Bon, ok, normalement, on ne faisait ce genre de blague qu'à des amis, des connaissances, mais là Keylan n'avait pas pu se retenir. Et il ne regrettait pas. Le masque de sérénité et de confiance en soi de l'autre abruti s'écroula en une micro-seconde pour laisser place à un air stupéfié, complètement choqué, et, il faut le dire, un poil en colère. Mais qu'importe, c'était drôle, et Keylan était aux anges. Il rit comme ça faisait longtemps qu'il n'avait pas rit.

La seconde d'après son grand plongeon, l'inconnu remonta à la surface et le toisa d'un air assassin. Et Keylan éclata un peu plus de rire. Ce gars était une perle. Non pas qu'il soit réellement un abruti, mais juste que sa bouille d'enfant gâté qu'on venait de jeter à l'eau (littéralement) était à mourir de rire.
Pourtant, le bougre n'allait visiblement pas se laisser faire. Ni une, ni deux, il venait de lui empoigner la ceinture dans une élongation disgracieuse du bras pour l'attirer à l'eau. La mine de Keylan passa du rire à l'étonnement. Merde. Merde. Mayde, je perds de l'altitude. Et Keylan s'écrasa très près de l'autre débile.
Et non seulement l'inconnu le jetait à l'eau, mais en plus, il le coulait. Vous savez, comme ces enfants qui jouent à se noyer. Keylan se retrouva donc bien trop vite la tête sous l'eau, plaquée avec force, sans air. Bon, il n'allait pas rester là sagement à se noyer, non mais ! Il se débattit donc avec force -en vain- jusqu'à ce que l'autre le lâche.

Enfin de l'air ! Mi-étouffant, mi-riant, Keylan avait du mal à reprendre son souffle. Alors, lorsqu'il se prit de plein fouet sa chemise dans la figure, son fou rire le reprit. Finalement, c'est en voyant l'autre se dépoiler pour étaler ses habits mouillés sur l'herbe sèche qu'il réussit à se calmer. Allons-bon, il croyait faire sa lessive ? Un sourire malicieux sur les lèvres, il s'éloigna un peu de bord pour nager un peu, savourant le contact de l'eau avec délice, et le contact agaçant de son pantalon détrempé et de ses chaussures remplies d'eau avec déception. A quand les vêtements amphibi ? Enfin, moins moche que les trucs de nageurs hideux, qui moulent le corps, tout le corps, à la plus grande joie de certains et au plus grand damne d'autres. Il faisait partie des autres, jusque là. Enfin bref.

Il finit par rejoindre la rive, et sortit de l'eau, le corps ruisselant, les cheveux dégoulinants. Il adorait vraiment cette sensation. Mais déjà, du coin de l'oeil, il voyait l'autre, désormais en sous-vêtement, se rediriger vers l'eau. Bon, bah comme ça, il était sûr de ne pas l'avoir trop vexé ! Lui aussi retira nonchalamment son pantalon et ses chaussures, et s'étira avec plaisir. Il avait moins chaud, et finalement, le fait que les haies stoppait le vent était agréable. Alors il s’allongea et se mit à scruter les nuages en silence. Il se sentait bien. Le souvenir de sa mère était à présent bien loin de lui, et peut-être bien qu'au fond il se sentait libre. Vivant. Le sourire jusqu'aux oreilles, il se tourna vers celui dont il ne connaissait rien, et lui adressa un long regard. Un regard mêlé d'amusement, de joie, et d'une pointe de soulagement. Peut-être que finalement, ici il n'y avait pas que des chacals immondes. Il resta donc là sagement. Et pensa.
Il s'étonna même de penser à demander son nom à cet homme.
S'ouvrir à un parfait inconnu.
Briser ses promesses.
Faire pousser une fleur sur son champ de cendres lui paraissait impossible.
Et pourtant il espérait.


_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 17:53


 
Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?


 
Milo fit une moue désabusée, l'autre était déjà sortit et c'était réinstallé au soleil pour sécher.

*Tss, même pas drôle celui-là. Il vient chercher les embrouilles et voila qu'il s'en écarte bien vite.*

Cette seule pensée l'arrêta dans sa lancée.
Il pencha légèrement la tête de côté, bien étonné. C'était rare qu'il s'amuse autant.
Non, en fait les seuls moments amusant et sans prise de tête c'était avec Zénon, quand tout allait bien entre eux.
Avant ses actions débiles au possible !

Avant ou après il n'y avait que calcules et mensonges.

Milo secoua la tête pour jeter ses pensées aux oubliettes.

*Non, je ne vais pas encore me morfondre. Il y a bien un moment où je réussirais à me faire pardonner.
Sans me mettre à genoux devant lui.
Et sans m'excuser.
Je ne dirais pas non plus que j'ai eu tord. Enfin, pas directement.*


Et voila que Milo s'avançait vers l'inconnu avec un vague sourire aux lèvres. De toute façon le jour où vous le verrez réellement sourire se sera quand les poules auront des dents, ou alors en pleine nuit quand personne ne pourra le voir.
Il attrapa vivement la chemise du type pour la jeter sur son propriétaire, profitant du fait que celle-ci était trempée et donc bien lourde. Et il repartit en sifflotant gaiement, s'étirant les bras en l'air, bien heureux de la vacherie qu'il venait de faire.


 
- Adrenalean 2016 pour Epicode
 

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:03, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 18:48


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Bon. Ok. S'être fait coulé en vengeance, il pouvait le concevoir. C'était une réaction de type humaine basique auquel il s'attendait à faire face. Mais cette fois, c'était de trop. Une chemise dans la figure ? Et puis quoi, encore. Ca allait barder. Il n'avait rien fait ! Il avait juste été se recoucher sagement, comme si de rien n'était ! Il n'avait rien demandé à personne ! En plus, il se sentait bougrement bien ! Alors bon ! Il allait se prendre son poing dans la gueule, l'autre abruti.
Crachotant, et s'essuyant le face avec son poing, il se releva d'un bond. Il voulait jouer à ce jeu, il allait être servi. Les sourcils froncés et pourtant le sourire bien présent, il n'allait pas se laisser faire. Il se sentait requinqué, vraiment. La fatigue ? Envolé ? Ne restait plus que dans sa tête une folle envie de faire comme autrefois. Un grand gamin, vous dis-je. Il n'avait pas eut le temps de grandir, alors cette fois ... Il allait se le permettre. Rien qu'un petit instant.

D'un pas calme, serein, il se leva, s'épousseta, mine de rien et se dirigea lui aussi en sifflotant, vers l'eau. La bataille était engagée. C'était à celui qui taperait vite et fort. Et il savait que ce serait lui. Il tenait toujours à la main sa chemise, blanche mais complètement détrempée. Il s'agenouilla près de l'eau, l'oeil toujours tourné discrètement vers l'inconnu. Alors, puisqu'il ne semblait pas pouvoir voir ce que lui faisait, il trempa à nouveau sa chemise dans l'eau, l'imbibant le plus possible, la rendant lourde, très lourde, et froide, très froide. Le sourire jusqu'aux oreilles, il resta là, quelques instants, puis, guettant le bon moment, se rua sur l'autre en un bond. Il lui sauta littéralement dessus, ou plutôt à ses jambes. Plaquage en bonne forme ! Ceinturant son adversaire, il le projeta gentiment sur le sol -pas trop fort, pas de quoi lui faire un traumatisme crânien, quoi-, et se plaqua lui-même sur son dos, pour l'immobiliser. Un genou au creux des reins, chaque main bloquant un bras, l'autre était coincé, face contre terre, obligé à brouter le gazon. Dans l'action, Keylan avait perdu sa chemise des mains, mais désormais, il était heureux d'avoir coincé l'autre, qui faisait moins le malin. Keylan éclata d'un rire clair, et, se rapprochant de l'oreille du pauvre homme, s'autorisa à murmurer :
- Gagné ...



_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 19:16


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?



Milo allait également s'allonger histoire de prendre le soleil et surtout pour attendre que ses vêtements sèche, quand l'inconnu prit sa revanche.
L'homme se sentit emporté en avant. Il battit bêtement des bras pour ne pas tombé, mais le poids était important. Il finit par perdre l'équilibre.

Et voila que Milo se retrouva le nez dans l'herbe, un genou dans le dos, les bras immobilisés !

*Mais que fait-il encore celui-là ?
Il est fou ou quoi ?
Il va me lâcher oui ?*


Milo tenta de se débattra, mais sa position était de loin bien trop inconfortable pour pouvoir faire grand chose. Mais le petit "Gagné" qu'il entendit vaguement l'agaça un peu plus.

*Le traitre ! Il attaque par derrière et il croit avoir gagné ?
Je vais te faire voir moi !
Tu vas le ravaler ce "gagné" !*


Milo se débattit à nouveau, comme un beau petit diable, pour réussir à libérer son bras droit. De sa main libre il se contorsionna comme il put pour aller chatouiller les flans de son adversaire.

*Non, mais je vous jure, me voila entrain d'utiliser des gamineries pour me tirer d'un mauvais pas.
Sale type !*


A un moment il eut l'impression que l'autre était un peu déstabilisé, ni une, ni deux il agrippa la première chose qui lui vint pour tirer fort dessus et faire tomber l'inconnu à côté de lui.
Milo s'assit de tout son poids sur l'estomac de son adversaire avec une petite étincelles victorieuse dans ses yeux bleu.

-"Gagné" tu disais ? Demanda-t-il d'un air narquois alors qu'il retenait les mains de l'inconnu au-dessus de la tête de celui-ci....


- Adrenalean 2016 pour Epicode


(cela vire...)

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:04, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 20:04


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.


C'était plutôt drôle. Keylan s'amusait, vraiment. Il se laissait aller, et cela commençait fort à l'inquiéter. Sa bouche s'était ouverte et en était sorti un bruit rauque, moche, immonde : un mot. Il fut lui-même déstabilisé par sa réaction. En fait, il se rendit même compte de la situation. Bon ok, ils étaient seuls, dans un labyrinthe, à chahuter comme des préadolescents. Cela était déjà assez peu normal. Mais en plus, voilà qu'il se mettait à ouvrir la bouche à cet homme ? Un instant, il fut en colère contre lui-même. Couillon qu'il était, il n'était jamais capable de rester sain. Sain, car désormais, cet homme, dont il ne connaissait rien, allait ... soit devenir le plus gros connard de l'univers, soit devenir une autre de ces personnes qu'il considérerait comme ses connaissances. Ou amis. En fait, il ne voyait pas trop la différence. Comment, objectivement, pouvait-on déterminer la frontière entre l'amitié et la simple connaissance ? Enfin bref ...
Ces connaissances-là, il n'en voulait plus. Il avait déjà assez donné.
Pourtant, il y avait bel et bien un homme, juste en dessous de son corps, qui gigotait comme un agneau pour se dégager de son emprise. Exactement la situation qu'il avait toujours voulu éviter. Trop tard pour faire marche arrière. Il lui avait dit un mot.
Il devait mourir, maintenant ...
Non, je déconne !
Juste, là, il aurait juste aimé se lever, récupérer ses affaires, trouver la foutue issue de ce labyrinthe à la noix et ne plus jamais revoir ce type. Un sacré type. Aussi malade que lui, visiblement. A savoir si la maladie de la tête était cause ou conséquence de la maladie du coeur.

Bref. Le petit agneau réussit à échapper au grand méchant loup. Et à devenir un méchant petit agneau mangeur de loups, visiblement. D'un coup d'épaule un peu plus violent qu'un autre, il déstabilisa Keylan qui sentit son genou se faire la malle. L'instant d'après, il était dos au sol, le souffle court, avec un petit agneau sacrément lourd qui lui pesait sur l'estomac et lui immobilisait les bras. Son épaule lui fit mal, mais bon, ce n'était pas grand chose. Et le petit agneau, stupide agneau, semblait tout fier de sa victoire, et, l'oeil brillant, s'en vanta immédiatement.
Keylan se retrouva donc sous le jeune téméraire. Il voulait jouer à ce jeu là ... Toutes ses précédentes pensées s'envolèrent (à nouveau) pour laisser place au gamin qu'il était par nature. Il commença à remuer pour se libérer, mais l'idiot du village était plutôt costaud. Keylan sentit son visage se fendre d'un sourire. Mon dieu, il s'amusait, et ça lui faisait du bien. Alors, il se mit à gigoter plus fort, grognant intérieurement de s'être fait avoir aussi facilement.
D'un coup, il tenta de se redresser, mécontent de ne pas réussir à partir et ... sentit son épaule droite craquer. Claquer. Appeler au secours. Ou tout autre verbe rimant avec douleur. Dans l'action, son front percuta -sans doute douloureusement- le nez du pauvre inconnu qui lâcha prise. Et Keylan se roula en boule, fulminant à voix haute.
- Mais quel con, mais quel con, mais quel con, j'vous jure ! Sérieux, qui m'a fait aussi con !
La douleur était bien là. Incrustée dans son épaule, comme un feu qui se répand avec lenteur. Il glapit encore quelques secondes, avant de se redresser un peu.
- Merde ... Je crois que ... Je crois que je viens de me luxer l'épaule.
En effet, il ne parvenait plus à bouger le bras, et, un oeil à moitié fermé par la douleur, il se redressa encore pour s'asseoir, se tenant le bras en écharpe.



_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 20:34


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?



Milo était hilare intérieurement, bien que seul un air narquois trahissait son amusement à cet instant.
Son plaisir de voir l'inconnu coincé augmenta d'autant plus quand celui-ci tenta de se libérer en gigotant dans tous les sens.

Il allait le titiller un peu avec quelques mots bien choisit, quand l'individu eu la très mauvaise idée de tenter de se redresser brusquement. Milo n'eut même pas le temps de reculer ou de lâcher l'homme qu'il entendit un "Crac" en même temps qu'une douleur vive apparaissait au niveau de son nez.

Milo tomba à côté de l'individu en se tenant le nez, un oeil fermé sous la douleur. Mais quelques palpations lui apprit que c'était plus douloureux qu'autre chose. Aussi il ravala ses injures pour s'occuper du cas de l'inconnu.
Si ce n'était pas son nez qui avait craqué c'était le bras de celui-ci.
Les " Mais quel con, mais quel con, mais quel con, j'vous jure ! Sérieux, qui m'a fait aussi con !" et le " Merde ... Je crois que ... Je crois que je viens de me luxer l'épaule." l'informa qu'effectivement l'autre n'était pas sortit indemne dans cette histoire.

Milo s'approcha de l'autre, et palpa lentement l'épaule en évitant d'appuyer plus que nécessaire. Il n'avait jamais remis une épaule en place, mais il savait comment faire. Oui, vivre dans une famille comme la sienne vous donnez envie de vous parer pour tout et n'importe quoi...

-Je suis désolé, je ne pensais pas que tu ferais un truc pareil... Marmonna-t-il tout en observant l'épaule qui commençait déjà à devenir d'une couleur intéressante... Je peux te la remettre en place si tu veux, je sais le faire...

*C'est ça, n'allons surtout pas lui dire que c'est ma première fois et que je ne suis pas sûr d'y arriver du premier coup. Il risquerait de mal le prendre le bougre.*

-Qu'en dis-tu ? Demanda-t-il tout en bougeant ses mains.

Pourtant, sans même attendre une quelconque réponse Milo tira d'un coup sec sur le bras de son "cobaye" jusqu'à entendre un "Clac" qui lui fit comprendre que l'épaule était à sa place.

*Ah ! J'ai réussis !
Je suis TROP fort !*


Heureusement pour Milo, seul une confiance la plus totale paraissait sur son visage, sinon l'autre aurait put le vouloir mort en découvrant qu'il avait été un cobaye.

-Et voila, au moins elle est en place ! Déclara-t-il joyeusement en vérifiant tout de même son travail penché sur l'épaule de l'inconnu.


- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:05, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 21:03


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Ah oui, là pour le coup, il avait mal. Même sacrément mal. Un seul regard sur son épaule, et il fut certain qu'elle étai déjà en train de se colorer et de gonfler. Mais qu'est-ce qu'il était con ... Bien évidemment, avec les bras derrière la tête et un agneau posé dessus, ça fait mal ... Hé oui, ils avaient, à peu de choses près, la même masse corporelle. Alors, ça faisait mal. Son épaule était complètement déboîtée, et ses muscles lui hurlaient des messages d'alertes : "Hé, gars, je crois qu'on a un problème ... T'es tellement con que t'as réussi à faire fuir ton épaule, on crois qu'elle t'aime plus en fait ..." Evidemment.

Pourtant, l'aide lui vient du dernier endroit où il aurait aimé qu'elle vienne. De l'illustre inconnu, de l'abruti d'agneau, évidemment. Il se relevait, comme une fleur au soleil, apparemment médusé. Et il s'excusa. Keylan s'en serait tapé la tête par terre, s'il avait été en état. Non mais sérieux, pourquoi fallait-il qu'à chaque fois qu'il faisait une connerie, ce soit aux autres de s'excuser ? Il avait fait une connerie, il en payait le prix, point. Il n'avait qu'à apprendre à être moins con, c'était sa faute et puis c'est tout.
Par contre, l'agneau se proposa, toujours comme une fleur, de la remettre en place, puisqu'il savait le faire ... Mais pourquoi il demande ? Keylan lui adressa des yeux ronds. Non mais sérieux quoi ... Non, non, c'st plus agréable sans l'épaule, vraiment ... S'il pouvait même finir de l'arracher, pourquoi pas ! Un homme handicapé, on dit que ça plaît aux filles !
Encore une fois, il se serait taper la tête par terre. Mais il resta sagement immobile, surveillant d'un oeil inquiet l'autre écervelé. Après tout, ils étaient coincés dans ce fichu labyrinthe. Alors les secours étaient ... comme qui dirait hors de portée. Keylan eut une pensée de plus pour ce maudit roi qu'il espérait voir brûler en enfer.

L'inconnu posa donc sa main -froide, c'était agréable- sur l'épaule de l'australien, qui se tenait muet, serrant les dents. Il avait toujours mal, et son épaule gonflait toujours. Ouille, ça allait encore traîner, ce truc. C'était la même épaule qu'il s'était luxée une fois en faisant du surf ... Si si, c'est possible, je vous jure ! N'empêche que ça commençait un peu à l’agacer.
Enfin bref, ce fut vite fini. Les dents serrées, Keylan encaissa le choc sans trop bronché, juste un petit sursaut de douleur qui le fit frissonner. Et puis la douleur s'apaisa un temps ... pour revenir encore plus forte. Cette fois ses muscles lui disaient :"Bon, elle est revenue, mais elle compte bien se venger, cette grognasse d'épaule ..."
L'agneau était toujours penché au dessus de son épaule, et Keylan le contempla en silence ... avant de se rendre compte qu'ils étaient toujours ... tous les deux ... en sous-vêtements. Le rouge lui monta aux joues immédiatement, et il se releva un peu trop précipitamment pour réussir à cacher l'expression de douleur qui lui traversa le visage. De la distance, de l'espace, du vent, de l'air. Un instant, Keylan s'était senti un peu trop acculé. Toutefois, il revint vers le garçon et se courba devant lui solennellement, mais sans un mot. Un remerciement des plus silencieux en vaut milles autres trop bavards.

Puis il se redressa, se grattant la nuque de son bras valide, et lui adressa un sourire gêné. Il n'avait pas vraiment l'habitude de tout ça, de ce genre de contact, et ne savait plus où se mettre. Alors, mine de rien, il s'éloigna en massant tout doucement son épaule de plus en plus douloureuse pour s'asseoir près de l'eau en soupirant.


_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Dim 6 Mar - 21:32


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?



Milo fronçait les sourcils en se demandant vaguement si c'était normal que l'épaule de l'illustre inconnu continu à prendre une teinte... intéressante, quand celui-ci se releva brusquement.
Tellement que Milo put voir ses traits se tordre quelque peu de douleur.

*Il est idiot ou quoi ce type ?*

Mais les joues rouges qui se présentèrent à lui quand l'autre se courba devant lui en signe de remerciement finirent pas lui faire comprendre: le type était gêné de leur proximité et de leur nudité.

Et alors que l'autre allait s'installer au bord de l'étang, Milo éclata réellement de rire, la tête en arrière, toute gorge déployée face à cette constatation.

*Oh non, c'est trop drôle ça.*

Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas rit de la sorte.

*Il ressemble trop à une vierge effarouchée, qui ne sait pas trop comment agir !*

Milo toussa, manqua de s'étrangler, puis repartit dans un nouveau fou rire alors que son regard revenait sur l'inconnu. Il ne pouvait pas s'en empêcher, c'était vraiment trop hilarant.

*Bambi ! Bambi !*

-Ba...bambi... Finit-il par réussir à dire en hoquetant de rire avant de repartir encore une fois dans un fou rire monumental suite au surnom qu'il avait trouvé pour l'inconnu.

Après de longues très longues minutes, il finit par se lever pour rejoindre "Bambi" et lui tapoter la tête:

-Je ne te cache pas que tu es très, très, mignon. Tout à fait mon genre et à mon goût. Mais je suis déjà dans une histoire où je ne sais même pas si mon amant est toujours mon amant. Tu n'as rien à craindre. Ces mots étaient ponctués de léger rire, bien que sa voix se soit faite un peu plus triste sur la fin.

*Mais quel idiot, pourquoi je lui raconte ma vie moi ?*

Et Milo s'éloigna comme pour voir l'état de ses habits.


- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:06, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Lun 7 Mar - 7:48


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Le rire de l'autre abruti lui fit mal. Bon, ok, il était sans doute sacrément susceptible. Mais il n'avait jamais réussi à admettre qu'on puisse se moquer ouvertement de lui. Ou rire de lui. Il ne faisait pas bien la différence. Fronçant les sourcils, il sentit ses épaules se contracter, lui arrachant une grimace de douleur que l'autre ne put voir. Il aurait aimé juste partir, une fois de plus. Ramasser ses affaires et filer en douce. Et l'autre, derrière-lui, se serait moqué, encore. Il le traita de bambi, ce qui le figea un peu plus, le renfrognant. Etait-il si stupide et naïf pour mériter ce surnom ? Il ramena lentement ses genoux contre son torse en soupirant. Au fond, qu'avait-il cru ? Et l'autre qui riait, riait, toussait, s'étranglait, mais riait encore. Qu'avait-il donc fait qui soit si hilarant ? Il était gêné, et c'était normal, non ? Enfin, lui pensait que c'était normal. Il n'était pas réellement pudique, mais par contre se retrouvait toujours dans des situations gênantes qu'il ne savait pas gérer.

Alors, quand l'autre revint vers lui pour lui tapoter la tête, Keylan ne put retenir sa main qui envoya balader le bras de l'autre d'un mouvement ferme. Non mais, pour qui il se prenait ? Maintenant, il allait se mettre à faire la tournée des bars ensemble et croquer la même pomme ? Il se mettait un doigt dans l'oeil s'il sentait qu'il pouvait se montrer familier. Non mais, sérieux. Pourtant l'autre continua son cinéma.
- Je ne te cache pas que tu es très, très, mignon.
Le coeur de Keylan ratait un battement, ses yeux s'écarquillaient, et son âme ... mourut. Décès par choc psychologique. Ah non. Non. Il devait rêver. Rêver je vous jure.
- Tout à fait mon genre et à mon goût.
Second arrêt cardiaque. Keylan sentit la tension augmenter dans tout son corps, prêt à fuir. Non seulement, il était tombé sur quelqu'un d'étrange dans ce foutu labyrinthe où il aurait pensé être seul, mais en plus, ce quelqu'un était ce lubrique homosexuel pervers qu'il n'aurait jamais envisagé. Là, il allait le forcer à faire je ne sais quoi et ... et ... et ...
Keylan déglutit, serrant les poings, prêt à se défendre. S'il tentait quoi que ce quoi, il se prenait un direct dans le nez, un coup de genou bien placé et un bon coup dans l'estomac. Non mais.
- Mais je suis déjà dans une histoire où je ne sais même pas si mon amant est toujours mon amant. Tu n'as rien à craindre.
Keylan ne savait pas très bien comment prendre tout ça. La tournure de la phrase l'effrayait, mais en même temps, il avait très bien perçu la note de tristesse dans la voix de l'autre quiche pervers. Tout cela l'effrayait, certes, mais en même temps, il se sentait légèrement compatissant avec sa situation. Même si, au fond, il l'enviait -un tout petit petit peu.
Mais ce qui l'inquiétait vraiment, c'était la tournure de sa phrase. Ce n'était vraiment pas une phrase du type : j'ai un copain, je l'aime, et je ne lui ferais jamais de mal. Non non, pas du tout. C'était plus un bon, pour le moment c'est un peu trop compliqué, je sais plus avec qui baiser, donc on verra plus tard. Hé oui, il avait mal choisi ses mots, le bougre. Toutefois, il avait l'air serein. Bien plus serein que Keylan, en tout cas. Lui était toujours aussi apeuré, pour le coup.

Et puis, d'un seul coup, la dernière phrase de l'autre abruti lui résonna dans la tête. Rien à craindre, hein ?
Une douleur aiguë lui traversa le coeur, alors qu'il posait sa tête sur ses genoux, tout à coup mélancolique. Tu n'as rien à craindre. Oh, oui, cette phrase était devenue pour lui plutôt douloureuse. Mais bon ... Le passé était passé, maintenant il risquait de se faire violer par un illustre inconnu, et il s'en foutait.
Il s'était calmé, c'est tout. Sans un bruit, il se leva tranquillement. Il étira son corps engourdi et jeta un regard mi-amer mi-désolé à l'agneau violeur de loup. Bon. Il n'avait pas l'air si méchant. Et au pire, un grand coup dans la gueule lui remettre les idées au clair. Il retourna vers ses habits, tranquillement, s'habilla. Et, sans un mot, prit une sortie au hasard. Si l'autre le suivait, tant pis. Ou tant mieux, il ne savait pas trop. Il voulait seulement sortir de cet endroit ...


_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Lun 7 Mar - 10:15
(susceptible notre cher Keylan O_o')



Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?


Milo s'était retourné un court instant en n'entendant pas la moindre réponse de Bambi. En fait, il n'en attendait pas réellement, mais un il ne savait quoi l'avait poussé à regarder. Il fronça un peu les sourcils en voyant les épaules de l'autre s'affaisser.

Pourtant, il ne dit rien, se détournant à nouveau pour s'habiller en silence.

*Ne dis rien du tout mon cher Milo, si tu continus tu vas encore sortir une grosse connerie et le blesser encore plus sans le vouloir.
De toute façon tu réussis toujours à tout foutre en l'air quoi que tu fasses, sauf si c'est pour obtenir des avantages pour toi.*


Bien lui prit de s'habiller malgré les vêtements encore humides car Bambi prenait déjà un nouveau chemin sans l'attendre, ni même dire quoi que se soit.

*Dommage, il a une belle voix en fait...*

Après un dernier regard un peu triste vers l'étang qui lui avait fait retrouvé un peu de joie enfantine, Milo le suivit.
Il fit quelques grandes enjambées pour le rattraper, puis resta à sa hauteur sans plus dire un mot malgré le silence pesant.

*Je l'ai vexé ou blessé, alors autant fermer ma grande gueule.
Il ressemble réellement à Bambi...*


Étrangement, le silence entre les deux ne resta pas pesant bien longtemps, il s'allégea sans que Milo ne sache pourquoi, ou que l'un ou l'autre ne face quoi que se soit.
Peut-être était-ce à cause de ce labyrinthe dont ni l'un ni l'autre ne voyait la fin ? Avec toutes ces allées qui se ressemblaient, ses croisements parfois un peu étranges avec un nombre incroyables de chemins qui en découlaient...

En tout cas, jamais Milo ne se mit marteau en tête pour chercher où était son erreur, ou même pour faire parler Bambi. Après tout si l'autre ne parlait jamais il devait avoir une bonne raison, et moins il en savait mieux c'était !
Si jamais il se mettait à se servir d'une quelconque information sur cet homme il s'en voudrait à mort. Ils ne se connaissaient pas réellement pourtant, mais il commençait à l'apprécier.

Bambi et son caractère incompréhensible.
Et se silence reposant.


- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:07, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Lun 7 Mar - 21:05


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Keylan prit donc la première sortie qui se présenta à lui. Encore des haies, bien évidemment. Et dès le premier croisement -où il tourna à gauche-, un cul de sac. En fait, c'est à ce moment là de faire demi-tour qu'il se rendit compte qu'il n'était pas seul. L'agneau s'était décidé à venir avec lui. En même temps, un agneau seul dans un labyrinthe ne survivrait pas longtemps, sans doute ...
Enfin bref. Première erreur, donc, demi-tour. Par terre, le sol était en graviers. S'armant donc de sa chaussure, Keylan traça un grand trait avec le pied devant le chemin de la direction qu'ils venaient de prendre : cul de sac. Il était désormais vraiment décidé à ne pas se laisser faire, à ce jeu-là. C'est peut-être à partir e ce moment là, où Keylan décida de continuer à chercher méthodiquement jusqu'à la fin de ses jours la sortie du labyrinthe, que le silence entre les deux hommes changea. Il passa de terriblement gênant à simplement ... concentré. Agréable, même. Et l'autre agneau restait sagement à sa place.

Keylan testa une autre allée, puis encore une autre ... Et, au bout de ce qui lui semblait une heure à s'éparpillé en vain, il retomba ... Sur son arbre. Par son arbre, il entendait bien évidemment l'arbre sous lequel il s'était allongé, quelques heures plus tôt. Hé oui, des heures étaient passées. Entre le long chemin jusqu'au centre, la longue pause, et le long retour jusqu'ici ... Le temps avait coulé sous les ponts.

S'arrêtant, donc, Keylan se tourna vers son agneau, tout content. Ils approchaient. Ou peut-être pas, mais il fallait rester optimistes. Il avait toujours chaud, et sa chemise, qui lorsqu'elle était humide le tenait au frais, avait complètement fini de sécher. Dommage ...
Mais il n'allait pas se laisser faire. Le regard presque victorieux, presque confiant, il s'élança dans une voie qui le mena ... Dans un autre cul de sac. Encore et toujours. Il allait finir dingue. Rageusement, il donna un coup de pied dans un caillou, qui s'envola dans la haie, puis fit demi-tour encore une fois -et encore est un euphémisme- pour trouver un autre chemin, le moral dans les chaussettes.
Keylan n'était vraiment pas réputé pour sa bonne humeur permanente, mais là, son moral faisait des bonds. Traînant les pieds comme un enfant, il commençait à en avoir marre. Mais où pouvait donc bien être cette foutue sortie ..?


_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Lun 7 Mar - 21:36


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?


Milo avait donc suivit silencieusement Bambi en trouvant les méthodes de celui-ci particulièrement amusante. Bien sûr, il se garda bien d'afficher le petit sourire qui ne demandait qu'à poindre depuis que l'inconnu s'était mit à vraiment chercher la sortie. Non, il commençait à comprendre l'homme et il était sûr que celui-ci le prendrait mal. Plus que mal en fait.

Le sourire sardonique n'apparaissait donc que quand Bambi était concentré à faire une de ses fameuses lignes pour signifier que l'allée était un cul de sac. Un moment où Milo était sûr de ne pas se faire surprendre.

Il aurait put aider, genre vraiment, au lieu de suivre Bambi sans rien dire, mais c'était réellement devenu divertissant. Ah non, Milo allait encore en profiter un tout petit peu.

L'Apogée fut atteint quand ils se retrouvèrent là où ils s'étaient rencontré. Et Bambi eut l'air si fier de lui que Milo dû étouffer un gloussement en toussant. Heureusement l'autre reprit bien vite la route, sans se préoccuper de lui, pour les mener vers un autre cul de sac.
Et alors que Bambi se détournait du dit cul de sac en shootant rageusement dans les cailloux, Milo n'arriva pas à s'inquiéter plus que ça. C'était impossible avec le spectacle que lui jouait Bambi sans s'en rendre compte. Surtout quand il commençait à perdre patience de façon si visible.

La seule chose qui aurait put entamer l'amusement de Milo en cet instant c'était ces vêtements mouillés, mais ceux-ci avaient finit par sécher au court de leur marche.

Mais bon, si Bambi perdait réellement patience au point de le montrer de façon si flagrante il fallait peut-être que Milo intervienne. Aussi, il retint l'inconnu alors que celui-ci allait prendre une nouvelle allée:

-Tu sais, il y a une étude qui prouve que les humains tournent toujours plus facilement à droite dans les labyrinthe ou lors d'une fuite. Et une autre étude qui dit que si tu prends toujours à droite dans un labyrinthe tu finis pas trouver la sortie.
Hors, depuis le début que l'on s'est rencontré tu as à systématiquement tourné à droite quand tu pouvais. Et on a presque toujours rencontré un cul de sac.


Oui, même si Milo avait suivit sans jamais rien dire il avait tout de même analysé la chose. Souvenez-vous, il a grandit dans une maison où le moindre détail à son importance.
Milo montra vaguement les allées et les haies avant de continuer:

-Le Roi est tellement taré que je suis presque sûr qu'il a créé se foutu labyrinthe à l'envers. Généralement quand on était obligé de prendre la voie de gauche on pouvait continuer à avancer. Conclu-t-il en haussant les épaules.

*Bambi le prend comme il veut, mais cela me semble logique avec se Louis XXI...*

Et Milo recommença à marcher en suivant sa logique, les mains dans les poches totalement détendu. Quelques heures de marches en plus ou en moins, il n'était plus à ça près.


- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:09, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Mar 8 Mar - 20:23


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Le coup de pied dans le caillou ne l'avait absolument pas calmé ... Il était toujours aussi sur les nerfs, à vrai dire. Et ce ne fut pas sans compter sur le très cher ami agneau qui vint en rajouter, l'empêchant de tourner dans son allée par sa si fine expertise :
-Tu sais, il y a une étude qui prouve que ...
Tu sais, il y a aussi une étude qui prouve que tu peux faire croire n'importe quoi à n'importe qui en commençant ta phrase par : tu sais, il y a une étude qui prouve que ...
- ... les humains tournent toujours plus facilement à droite dans les labyrinthe ou lors d'une fuite. Et une autre étude qui dit que si tu prends toujours à droite dans un labyrinthe tu finis pas trouver la sortie.
Keylan fulminait. Ah bon. Monsieur se croyait savant peut-être ? Plus intelligent, plus logique, plus doué ? Bien, ça, belle solidarité ! Cela semblait si évident ... Alors pourquoi, il y a quelques heures, il était venu le voir pour qu'il l'aide à trouver son chemin ? Il aurait du se démerder seul, puisque lui savait mieux que tout le monde comment faire.
- Hors, depuis le début que l'on s'est rencontré tu as à systématiquement tourné à droite quand tu pouvais. Et on a presque toujours rencontré un cul de sac.
Parce que lui avait fait mieux peut-être ? Et bah, non, justement, il avait rien fait d'autre que de suivre gentiment, comme un bel agneau pressé de rentrer à l'étable pour se faire rôtir à la broche.
- Le Roi est tellement taré que je suis presque sûr qu'il a créé ce foutu labyrinthe à l'envers. Généralement quand on était obligé de prendre la voie de gauche on pouvait continuer à avancer.
Keylan ne put s'empêcher de jeter un regard un poil hostile vers l'agneau. Bon, et alors ? Il voulait quoi, ce petit truc, là ? Qu'il se mette à genoux et pleure devant son infériorité face à l'être infiniment supérieur qu'il avait devant lui ? Plutôt crever, non mais. S'il était si intelligent, qu'est-ce qu'il foutait là ?
D'abord, il avait prit Keylan pour un con. Ensuite, il avait prit Keylan pour un con. Enfin, il avait prit Keylan pour un con. Belle mentalité que voilà. A toujours se croire au dessus des autres, il n'en était qu'inhumain.
Et, tel une bête acculée, Keylan pesta en silence contre lui, la mine fermée. Qu'il se démerde donc. Mr l'intelligent saurait donc retrouver la sortie sans son aide, bien sûr.

Donc, Keylan se contenta de suivre l'agneau en silence, en posant sur lui un regard ... mêlant dédain et refus d'abandonner sa fierté.



_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Mar 8 Mar - 23:14


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?


Milo leva les yeux au ciel quand il sentit le regard noir que Bambi dardait dans son dos. Il savait que l'autre aller mal prendre ses paroles. De toute façon cet homme semblait toujours en colère, toujours mécontent... et il semblait s'en vouloir. C'était juste une impression que Milo avait, c'était étrange...

Il fit comme si de rien n'était, ne se retourna pas pour s'excuser d'avoir profité de Bambi pour se divertir, et ne dit aucun mot pour réduire la colère qu'il sentait.
A quoi cela servirait de toute façon ?
Peu importe ce qu'il disait, peut importe à qui il le disait, cela finissait mal. Autant donner l'impression que cela ne le touchait pas.

Son regard se fit triste alors que son pas ralentissait légèrement sans qu'il ne s'en rende compte. Ses épaules s'affaissèrent à peine avant de reprendre leur position initiale.

*Tu t'en fiches Milo, de toute façon tu ne le connais pas.
Cette histoire à l'étang n'a jamais existé, et non tu ne t'ai pas ouvert à lui.
Tu n'as pas ris, tu n'as pas joué comme un adolescent en oubliant tous tes soucis pendant un court instant.
Tu es fort, rien ne te touche, et surement pas le comportement étrange de Bambi.
De toute façon, tu t'en fiches de cette personne.
Il n'est pas amusant avec son sale caractère !
Il n'est pas mignon avec sa tronche toujours boudeuse.
Il ne te donne pas envie de l'ennuyer dès que tu le regardes !
Et tu n'aimes pas ce silence si reposant...non, il n'est pas reposant ce silence !*


Vous connaissez l'auto-persuasion ?
Hé bien Milo était passé maître dans cet art. Un bien triste art...

En tout cas cela raviva son pas, bien qu'il était peu recommandé que Milo croise le regard de Bambi pour le moment. Ses yeux pourraient le trahir quand à ses réelles pensées.

Et leur recherche de la sortie continua dans un silence pesant qui commençait lentement à ronger les nerfs de Milo. Il sentait ses épaules se raidir un peu plus à chaque instant sous le malaise.
Encore heureux ils rencontrèrent moins de cul de sac en tournant à gauche, au moins Milo avait l'impression d'avancer vers la "liberté" ou au moins la sortie.

*Aller, encore un peu.
Encore un peu et la sortie sera sous mes yeux.
Encore un peu et je pourrais me calfeutrer dans ma chambre à l'auberge et y rester jusqu'au prochain bal.
Non, je m'achète une tronçonneuse et je viendrais démolir ce foutu labyrinthe, puis je dormirais jusqu'au prochain bal.*



- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?


Dernière édition par Milo C. Reed le Ven 11 Mar - 15:10, édité 1 fois
avatar
Informations
Messages : 78
Faveurs du Roi : 74
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Jeu 10 Mar - 21:06


KEYLAN


Foxes heading home, Their prey hangs
from their jaws.

Le Labyrinthe


Fortresses of stone
Turn into crystal tears.




MILO


And nobody knows
And we must keep their secret.
Un labyrinthe, ici ?
Deep inside them burns the raging fire of life.



Un instant, Keylan crut distinguer une sorte d'espèce de découragement mêlé de tristesse dans l'attitude de l'autre canard. En effet, ses épaules s'affaissèrent légèrement, son pas ralentit. Trop fier pour croiser son regard, Keylan se refusa à s'inquiéter. Après tout, ce n'était qu'un bougre d'inconnu trop sûr de sa personne qu'il ne reverrait sans doute jamais, doublé d'un pervers incongru qui l'effrayait, et triplé d'un abruti, plus débile que la lune, pour rester poli.
Bon, c'était vrai, et Keylan n'osait pas se l'avouer, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas rit comme ça, mais bon, tout de même. Lui n'était pas une lopette pour se rabaisser à se soucier du moindre soucis des autres !

Bien vite, l'autre agneau reprit un pas plus décent, la tête plus fière, et la démarche plus assurée. Keylan sentit sa rancoeur se volatiliser aussi vite qu'elle était apparue. Il n'arrivait décidément jamais à être rancunier envers quiconque, et cela commençait à l'agacer. C'était parfois vivifiant que d'en vouloir à quelqu'un sans se dire : c'est peut-être ta faute, ou, l'ai-je blessé ?

Bon, le silence redevint à nouveau pesant quand l'australien se rendit compte que l'autre abruti s'en sortait ... véritablement mieux que lui. Ils ne se retrouvèrent coincés que deux fois, et continuaient d'avancer à un bon rythme, sans trop tourner en rond. Mais bon, Keylan prit un coup au moral, et reprit sa mine bougonne. Il détestait avoir tord. Et là, il avait eut tord. Evidemment.

Ils tournaient à gauche, encore à gauche, toujours à gauche. S'en était lassant, et Keylan se retrouva à rêvasser tranquillement, en suivant l'autre d'un pas décidé, mais lointain. En fait, il ne savait même pas à quoi il pensait, mais il y pensait hardiment.

Et finalement, sans trop qu'il ne sache comment ... Les haies disparurent. Le soleil vint frapper son visage, l'aveuglant presque, alors que le vent soufflait fort et agitait ses cheveux avec fougue. Le retour à la vie réelle, avec ses bons et ses mauvais points. Pas de cannibalisme en vue, mais aussi la fin de cette tranquillité.
De là où ils étaient leur parvenait encore le brouhaha des cuisines, et Keylan regretta aussitôt d'être sorti de ce truc sans fin. Il bougonna encore, intérieurement, et osa enfin porter un regard à l'agneau.
Bon, il ne savait pas trop comment réagir ... Lui tourner le dos, sans pitié, lui adresser un mot, avec pitié, rester là sans bouger, sans pitié, le jeter à nouveau dans le labyrinthe, sans pitié.
Finalement, il resta là, planté dos à l'entrée le labyrinthe, les sourcils à demi froncés face à la dure réalité, le regret encré dans les pupilles.



_________________
Where to go from here ? What road to travel on ? I spent my whole life choosing, and I always chose wrong. Will I try to have the will to be alive ? Will I try because I've never seen the light ? and  you , can  you  hear  me  now  ?
K   e   y   l   a   n


What a Face
avatar
Informations
Messages : 87
Faveurs du Roi : 87
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 23
Localisation : Bal du roi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   Ven 11 Mar - 15:50


Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?




Milo s'arrêta brusquement quand il se retrouva hors du labyrinthe.
Il l'avait fait ! Il en était sortit après X heures de balades, promenade en rond à l'intérieur de se foutu truc !

Il se sentit heureux d'avoir trouvé la solution, son enfance étrange ne lui avait pas servie à rien, elle avait son utilité finalement. Même si en fait elle avait presque que des inconvénients quand il y réfléchissait bien...

Puis soudain, le plaisir d'avoir trouver la sortie retomba comme un soufflet froid.
Très bien, il était hors du labyrinthe, mais cela voulait dire qu'il retrouvait le monde ampli de complots et de secrets qu'était la cour du Roi XXI.

Le labyrinthe lui manqua soudainement alors qu'il venait juste d'en sortir. Il allait de nouveau devoir faire attention à ses moindres faits et gestes, ses moindres expressions et paroles.
Cela était vraiment étrange après le petit jeu enfantin qu'il avait partagé avec Bambi sans arrières pensées.

Il se retourna à moitié, examinant Bambi qui ne semblait pas non plus savoir que faire en cet instant. Cela rassura presque Milo, bien qu'il n'était pas sûr d'avoir réellement sut déchiffré le visage de l'inconnu si mystérieux.

-Hé bien... Commença-t-il sans aller plus loin tandis qu'il se tournait totalement vers son compagnon d'infortune.

Son regard erra un instant derrière Bambi, sur l'entrée du labyrinthe, avant de se concentrer à nouveau sur l'autre, sans que Milo ne sache que dire.

*Hey, ce n'est pas une scène d'adieux dans un film romantique non plus !
C'est n'importe quoi !
Je dis : "Au revoir "et hop je me tire !
Ouais, mais c'était tout de même vachement sympa avec lui. Il n'a quasi jamais parlé, et mis à part sa mine boudeuse quasiment tout le temps de notre "balade" c'était cool.*


- Adrenalean 2016 pour Epicode

_________________
Il y a l'être et le paraître
Quel est ton choix ?
Contenu sponsorisé
Informations
MessageSujet: Re: Pourquoi y'a un Labyrinthe ici ?   
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue Au Bal ::  :: Les Jardins :: Le Labyrinthe-